nuu miso story

English

la petite histoire de nuu miso….

nuu (=縫う) signifie en japonais: créer des liens et rassembler.

nuu miso est une joyeuse coopérative de 3 passionnés japonaises (Sachiyo, Hiro et Miku) et un belge (Cyrille).
Notre partageons l’enthousiasme de mieux faire connaitre le Miso et le koji en Belgique. A travers des cours de cuisine, des tables d’hôtes, des ateliers et maintenant avec notre propre miso bientôt en magasin….

Le miso est une des fermentations les plus complexes, elle combine la fermentation alcoolique, acétique, lactique, qui ce succèdent au grès des saisons. Avec l’intérêt grandissant pour la fermentation, l’alimentation saine et écologique, le miso reste aujourd’hui un aliment méconnu et sous utilisé. Ce projet s’enracine dans la joie de partager notre savoir faire, passion et recettes autour du miso et du koji.

Tout d’abord, trois artistes japonaises installées en Belgique, Hiro, Miku et Sachiyo, ont créé une association pour créer un lieu de rencontre entre la culture japonaise et occidentale, autour d’activités culturelles et culinaires.

Après l’événement tragique du Tsunami en 2011, elles se sont intéressées à la fabrication de Miso pour reconstruire une vie plus durable et reconsidérer l’alimentation qu’on consomme aujourd’hui.
La dimension pratique et concrète de la fabrication de Miso donne du sens pour lier cela et leurs activités culturelles. En effet, la fabrication de Miso artisanale appartient à leur culture. C’est important pour elles de garder le lien avec leur identité tout en vivant dans une autre culture. En même temps, partager avec un public plus large et interculturel est une manière, pour elles, de bousculer les barrières.
En vivant ici, leur perception de leur pays s’est modifiée bien sûr, elles évoluent dans un réseau mixte, mais elles ont redécouvert leurs traditions à partir de cet élément simple qui est la légumineuse fermentée, tout en changeant leur point de vue, en les regardant depuis une activité concrète et au travers de la vie en occident.

Cyrille, bruxellois, tombé dans le tamari quand il était petit, devenu cuisinier autodidacte, il découvre avec le miso une subtile profondeur tellement unique, qu’il cultive depuis un vieux rêve: créer une (micro) fabrique de Miso en Belgique. Dans ce cadre, il visite en 2011 des ateliers de production aux États Unis Il partage sa passion pour la fermentation à travers divers petit cours/formation. Ayant vécu au Mexique plusieurs années, et y ayant développé une certaine connaissance de la cuisine mexicaine, il rêve d’hybridation exotique entre le chipotle et le miso, et d’ autres mariages de saveurs innovantes et vivantes.

En 2021, Hiro, Miku, Sachiyo et Cyrille se sont rencontrés, et ont tout de suite partagé leur passion pour le Miso. Cette rencontre magique et complémentaire a donné à leur projet une belle lumière et un beau dynamisme qui vont permettre de concrétiser cette aventure. Depuis le 01 octobre nous sommes installés dans un atelier entièrement aux normes, situé aux abattoirs d ‘Anderlecht. Dans les mois qui suivent, nous y produirons notre koji et miso belgo- japonais.